TERMINOLOGIE

Associationnisme (équivalent de polythéisme) : fait d’associer à Dieu (Allah) d’autres divinités. C’est le plus grave péché aux yeux des musulmans – loin devant tous les autres -, car il contrevient directement au principe d’unicité de Dieu (tawhid). Sont directement visés les chrétiens (du fait du dogme de la Sainte Trinité que les musulmans interprètent comme un polythéisme, en dépit du monothéisme affirmé par les chrétiens eux-mêmes pour lesquels la Sainte Trinité renvoie à trois formes de relation à un unique Dieu, et non à trois dieux) et les polythéistes arabes dont les dieux et idoles étaient adorés à La Ka’ba.

Dhimmi (prononcer « zimmi ») : juif ou chrétien vivant dans un pays musulman, ayant accepté la tutelle musulmane et payant un impôt (la jyzia) à la communauté musulmane pour être toléré sur le sol musulman. Il n’a pas à combattre avec les musulmans dans la voie d’Allah, c’est-à-dire faire le jihad.

Écoles juridiques en islam : quatre grandes écoles (madhahib) de droit islamique (à partir du Coran et de la Tradition) dans le monde sunnite sont apparues aux VIII/IXèmes siècles et constituent toujours des références fortes aujourd’hui : malikite (présente notamment au Maghreb, en Égypte), hanafite, chaféite, hanbalite (la plus orthodoxe/conservatrice ; fondée sur une interprétation assez littérale du Coran ; référence de la dynastie wahhabite d’Arabie Saoudite).

Faqih (plur. Fuqaha) : juriste musulman, spécialiste du fiqh.

Fiqh : domaine du droit et de la jurisprudence

Hadith (prononcer « hadisse ») : Propos et/ou acte de Mahomet rapporté par une chaîne de témoins, et classé selon le niveau estimé d’authenticité. Il existe des milliers de hadiths, regroupés en recueils. Des recueils considérés comme authentiques et fréquemment cités sont notamment ceux de Bukhari, Muslim, Abu Dawud, Ibn Anas, Ibn Hanbal, An-Nasaî.

Hanif : celui qui suit le monothéisme pur d’Abraham.

Huddud (prononcer « Houdoud ») : châtiments corporels (amputation, fouet, lapidation,…).

Ibn (plur. Banû) : fils de

Ijtihad : lecture/interprétation rationnelle et critique

Jurisprudence (école) chaféite : fondée au IXème siècle par l’imam Al-Chafii. Suivie notamment en Égypte, au Yémen, en Érythrée, en Indonésie, en Thaïlande, en Inde du sud, aux Comores, aux Philippines.

Jurisprudence (école) malikite : fondée au VIIIème siècle à Médine par l’imam Malik ibn Anas. Suivie notamment dans les pays du Maghreb (d’où l’importance pour la France), en Égypte, au Soudan et dans certains pays du golfe Persique (Koweït, Émirats arabes unis, Qatar, Bahreïn).

Jizya : impôt payé par le juif et le chrétien en terre musulmane aux musulmans (voir Dhimmi).

Quraychites : Nom donné à un groupe de tribus fédérées de La Mecque après que Qussay eut conquis La Mecque contre les Banû Bakr et les Khuza’a. Qussay devint le souverain de la Maison Sacrée de La Mecque. Mahomet faisait partie du clan très respecté des Banû Hachim, petit-fils de Qusay.

Salat : prière

Sîra : plus ancienne biographie de Mahomet, rédigée par Ibn Ishâq/Ibn Hîcham aux VIII/IXèmes siècles, et universellement reconnue par les musulmans comme la biographie de référence du Prophète.

Tajdid : renouvellement, rajeunissement, régénération

Tradition (Sunna) (prononcer « Sounna ») : voie tracée par Mahomet (de : « Sunnat rassoul Allah », Tradition de l’envoyé d’Allah) au travers de ses paroles et de ses actes, tels que restituée par les hadiths et la Sîra (concerne en réalité les dires et faits de Mahomet et de ses compagnons).

Zakat : aumône obligatoire que doit pratiquer au moins une fois par an tout musulman qui en a les moyens à l’égard des pauvres et des indigents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 + 15 =

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.