L’innocence des musulmans

Dans le contexte général d’un terrorisme musulman qui touche le monde depuis plusieurs décennies, le film américain « Innocence of Muslims » (sorti en 2012) a suscité de multiples polémiques et des soulèvements dans le monde musulman. Car l’islam a ceci de très particulier qu’il ne se sent jamais responsable des folies meurtrières que l’on commet en son nom. Pourtant, c’est bien au nom d’Allah et du Coran que plusieurs milliers de personnes sont mortes ou ont été blessées dans les pays occidentaux dans les dix dernières années, sans compter le sort peu enviable réservé aux minorités, notamment chrétiennes, dans les pays musulmans (Pakistan, Égypte par exemple) depuis des temps immémoriaux.

L’État Islamique, avec un certain humour, ironisait il y a peu sur cette « irresponsabilité » : « Not imam name ! » disait-il. Ce que les fondamentalistes musulmans assument sans complexe et sans état d’âme fait, en Occident, frémir d’horreur les esprits chagrins, empêtrés dans une islamophilie de cancres et un politiquement correct de vierges effarouchées infecté par la peste des droits de l’homme.

Un film loin d’être un chef d’oeuvre du septième art mais qui a au moins la vertu de rappeler certains faits et d’éprouver le niveau de tolérance que le monde musulman peut endurer.

https://archive.org/details/Muhammadfullmovie

Laisser un commentaire