Chema Israel

Mahomet ne fit pas preuve de beaucoup d’imagination lorsqu’il inventa l’islam puisqu’il ne fit pour l’essentiel que copier le judaïsme. En particulier, le principe de l’unicité de Dieu ( « tawhid » en arabe), pilier fondateur et quasi unique de la doctrine musulmane, n’est que la reprise de la doctrine juive enseignée depuis des siècles, bien avant Mahomet. Tout doute à cet égard est considéré en islam comme un blasphème, raison pour laquelle l’islam rejette absolument les christianisme assimilé à un associationnisme.

L’émission de France 2 « Judaica » du dimanche 25 août 2019 est revenue sur la place de ce principe dans la tradition juive.

Laisser un commentaire