La déontologie journalistique selon saint Jean-Jacques Bourdin

Halimi Bourdin

Ben oui, ma pauv’dame, qu’une radio et un des ces journalistes les plus éminents, friands de scoop à quelques semaines d’une élection présidentielle tendue, enterrent volontairement le témoignage essentiel et embarrassant d’un frère d’une victime dans une affaire retentissante, cela arrive… mais n’allez surtout pas croire que ce serait de la censure politique ; oh non, surtout pas, quelle vilaine pensée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit − 1 =

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.