La doctrine de l’abrogation dans le Coran, ou la confusion institutionnalisée

Allah n’ayant pas été capable de délivrer dès le départ le bon message – c’est-à-dire définitif – aux hommes par la bouche de Mahomet, il a dû corriger son discours par de nouveaux propos abrogeant les anciens, ce qui explique les multiples contradictions évidentes au sein même du Coran.

Ce principe d’abrogation est formellement reconnu en islam et aboutit, comme l’intervenant musulman de l’émission de France 2 « Islam » le soulignait le 29 janvier 2017 à une « désorientation complète » du texte, pourtant revendiqué en islam comme parfait, insurpassable, clair, explicite, etc.

France 2 Islam 170129 Revelation 2 Abrogation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 3 =

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.