Le martyr au combat

Le martyr au combat est extrêmement valorisé par l’islam. Allah aime les croyants qui combattent pour lui et les martyrs (chûhada) qui tombent sur le champ de bataille en son nom : ils seront reçus auprès d’Allah et jouiront de félicités éternelles. On est très loin du « jihad intérieur ».

Coran, sourate 2, verset 154 : « Et ne dites pas de ceux qui sont tués dans le sentier d’Allah qu’ils sont morts. Au contraire ils sont vivants, mais vous en êtes inconscients. »

Coran, sourate 3, verset 157 : « Et si vous êtes tués dans le sentier d’Allah ou si vous mourez, un pardon de la part d’Allah et une miséricorde valent mieux que ce que les mécréants amassent. »

Coran, sourate 3, verset 158 : « Que vous mouriez ou que vous soyez tués, c’est vers Allah que vous serez rassemblés. »

Coran, sourate 3, versets 169 & 170 : « Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d’Allah, soient morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, bien pourvus et joyeux de la faveur qu’Allah leur a accordée, et ravis que ceux qui sont restés derrière eux et ne les ont pas encore rejoints, ne connaîtront aucune crainte et ne seront point affligés. »

Coran, sourate 3, verset 171 : « Ils sont ravis d’un bienfait d’Allah et d’une faveur, et du fait qu’Allah ne laisse pas perdre la récompense des croyants. »

Coran, sourate 3, verset 172« Ceux qui, quoiqu’atteints de blessure, répondirent à l’appel d’Allah et du messager, il y aura une énorme récompense pour ceux d’entre eux qui ont agi en bien et pratiqué la piété. »

Coran, sourate 4, verset 69« Quiconque obéit à Allah et au messager… ceux-là seront avec ceux qu’Allah a comblés de ses bienfaits : les prophètes, les véridiques, les martyrs, et les vertueux. Et quels compagnons que ceux-là ! »

Coran, sourate 4, verset 74« Qu’ils combattent donc dans le sentier d’Allah, ceux qui troquent la vie présente contre la vie future. Et quiconque combat dans le sentier d’Allah, tué ou vainqueur, Nous lui donnerons bientôt une énorme récompense. »

Coran, sourate 47, verset 4« (…) Et ceux qui seront tués dans le chemin d’Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions. »

La Sîra indique que, lors de la bataille de Badr, Mahomet avait dit à ses partisans qu’Allah ferait entrer au paradis ceux qui seraient tués en combattant avec patience et courage, en avançant et sans jamais reculer.

Mahomet glorifia les martyrs de la bataille d’Uhud comme le relate la Sîra  : « Ce fut un jour d’épreuve et de malheur, où Dieu fit à un grand nombre de musulmans l’honneur du martyre. » et également « Lorsque vos frères furent tués à Uhud, Dieu a mis leurs âmes dans les ventres d’oiseaux verts qui boivent des rivières du paradis, mangent de ses fruits, prennent refuge dans les qandils d’or à l’ombre du trône de Dieu. »

La Sîra indique aussi le sort réservé par Allah au martyr Ja’far ibn Abî Tâlib à la bataille de Mu’ta« On raconte que Ja’far leva la bannière de sa main droite : elle fut coupée ; de sa main gauche : elle fut coupée ; il la serra contre son corps et combattit ainsi jusqu’à la mort. Il avait trente-trois ans. Dieu, au paradis, le dota, en récompense, de deux ailes qui lui permettaient de s’envoler ainsi là où il voulait. »

De façon générale, Mahomet glorifie les martyrs. Il dit à leur propos : « Le martyr ne sent pas la douleur d’être tué, elle correspond à celle que vous ressentez lors d’un pincement ». Il dit également : « Les martyrs séjournent sur le rivage d’une rivière près de la porte du paradis, sous une coupole verte ».

Malek Chebel confirme : « Les martyrs qui tombaient en combattant dans la voie de Dieu sont appelés « chuhadas » (de « chahid », littéralement témoin) et sont reçus, nous dit le Coran, auprès de Dieu. Ils jouiront d’une vie éternelle au paradis, où ils pourront s’y délecter de toutes les douceurs possibles. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × cinq =

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.