Apprendre aux enfants à égorger

L’égorgement paraît être une partie intégrante de la culture musulmane comme en témoignage cette fête filmée par de nombreuses mamans musulmanes, fières de leur progéniture.

Enfant EgorgementApprendre a egorger

Les enfants ont-ils vraiment besoin d’être vaccinés à la violence, banalisée, par l’égorgement simulé, mais avec ô combien de réalisme (avec le sang versé représenté par un liquide rouge), d’un agneau, dans une ambiance festive désinhibante ? N’est-ce pas clairement une façon d’intégrer profondément la violence dans la culture des petits musulmans et musulmanes ?

Aujourd’hui, c’est un agneau. Mais demain ? L’enfant ne risque-t-il pas de passer avec indifférence à un « mauvais musulman » (ex. apostat), à un juif, à un chrétien, un yézidi, à un homosexuel, etc., bref à tous les « ennemis de l’islam » ? La différence psychologique est-elle si grande que cela, puisqu’il s’agit dans tous les cas de rendre grâce à Dieu par un rite sacrificiel venu des temps les plus reculés ? Qui égorge une grenouille égorge un bœuf ?

Decapitation EnfantDecapitation par un enfant

Mahomet a égorgé plusieurs centaines de juifs Banû Quraydha (cf. article Banû Quraydha), après avoir fait creuser un fossé exprès à Médine pour jeter leurs corps. Peut-on précéder de la sorte sans que cette épouvantable violence ait jamais été instillée par l’éducation ?

Laisser un commentaire