L’antisémitisme musulman : rappel historique

L’antisémitisme viscéral de l’islam ne fait doctrinalement aucun doute (il suffit de lire le Coran et les hadiths pour le constater). Sans doute le refus des juifs de rallier sa cause fut pour Mahomet l’origine d’une forte rancune (les juifs contestant formellement son statut et donc sa légitimité), et suscita aussi un désir de vengeance face aux moqueries dont il avait été l’objet, d’où les massacres de juifs perpétrés déjà par Mahomet lui-même.

En revanche, on ne peut pas dire que cet antisémitisme ait eu un caractère foncièrement génocidaire, comme avec le nazisme. Une fois les temps prophétiques terminés, la domination et l’humiliation suffisaient.

Mais cet antisémitisme est toujours resté présent dans la culture musulmane : l’attitude du grand mufti de Jérusalem pendant la deuxième guerre mondiale n’a ainsi rien de tout à fait surprenant, de même que, depuis, l’endoctrinement antisémite des enfants, exacerbé dans le contexte de la création de l’État d’Israël. Le reportage de France 3 diffusé il y a quelques mois et consacré à la confrérie des Frère musulmans est de ce point de vue un rappel intéressant.

Freres musulmans Antisemitisme

Aujourd’hui en Israël ; demain en France ?

La France a connu de terribles guerres de religion il y a plusieurs siècles. Espérons que nous n’en arriverons pas là et que les banlieues françaises ne vont pas voir s’éveiller de nouvelles vocations. Mais les haines religieuses sont tenaces. Et malheureusement, depuis un certain, la religion d’amour et de paix qui nous est régulièrement vantée n’est pas en reste, d’autant que sa doctrine laisse sérieusement à désirer…

Israel and knives

Israel and knives

La journee des longs couteaux

La journee des longs couteaux

S’il est facile de dissimuler un couteau de cuisine dans un sac ou sous une tenue de ce type, nul doute que la burqa offre bien d’autres possibilités… y compris en France…